Historique

MILCO une Histoire de Famille.

1926

Armand Ropraz, grand-père des actuels dirigeants, reprend la fromagerie de Sorens située au cœur de la Gruyère. Il y fabrique avec succès du gruyère. Précédemment, il avait exploité des fromageries à La Tour-de-Trême, Posat et dans le Jura français. Amoureux du Terroir gruérien et désireux de pérenniser son patrimoine fromager, il s'inspire du savoir-faire des armaillis, maîtres-fromagers locaux. Avec le lait qu'il ne pouvait transformer en gruyère, il commence notamment à produire un petit fromage qui s'appellera plus tard "Fromage de l'Armailli de Gruyère".


1943

Poussé par la même passion, son fils Désiré Ropraz prend le relais de la fabrication dans la même fromagerie. Il commence également à produire du vacherin dont la qualité sera reconnue même jusqu'à l'Expo Universelle de New York en 1964.


1955

Désiré Ropraz fonde MILCO SA le 22 juin 1955.
Animé d'un esprit pionnier et industriel, il décide de concrétiser son idée en produisant dès 1956 du lait en poudre de haute qualité pour l'industrie chocolatière helvétique.
La société s'équipe de rouleaux sécheurs, achète du lait supplémentaire et commence à commercialiser son produit qui connaît un rapide succès. La société compte 8 employés. Il continue à exploiter en parallèle la fromagerie de Sorens.


1965

L'entreprise achète le lait d’une dizaine de sociétés de laiterie de la région Gruyère / Veveyse et investit dans sa première tour de séchage spray. Différents laits en poudre sont élaborés pour l'industrie agro-alimentaire (chocolaterie, biscuiterie, boulangerie, produits diététiques…).
Pour faire face à une demande grandissante, elle se dote successivement de plusieurs installations pour le lait en poudre et les produits semi-finis destinés à l’alimentation animale.


1980

Arrivée dans l'entreprise des fils du fondateur. L’activité lait en poudre continue à se développer. La société achète son lait auprès de 400 producteurs et produit jusqu’à 10'000 tonnes de poudre de lait par an. Souhaitant diversifier ses produits, elle se lance dans le créneau des produits laitiers frais et plus particulièrement des yogourts. Innovatrice, elle investit dans une nouvelle unité de fabrication. Elle occupe jusqu’à 70 personnes. Ses produits  se retrouvent dans les principaux commerces de détail de Suisse romande.


1990

Au décès de leur père, Jacques et Eric Ropraz reprennent la tête de l'entreprise. Ils décident d’orienter les activités de transformation du lait dans le secteur des produits régionaux de haute qualité et des niches de marché. La croissance de l'entreprise est marquée par différentes étapes. Elle rachète la marque de yogourts Spasseff, se dote d'un réseau de distribution en Suisse romande et commence à travailler avec la grande distribution.
La mise en valeur de produits issus de l'agriculture biologique en est à ses balbutiements. MILCO y décèle déjà un phénomène qui ne demande qu'à prendre de l'ampleur. Cette position avant-gardiste fait d'elle la pionnière du lait bio en Suisse romande.
En s'engageant toujours plus dans la fabrication de produits laitiers à valeur ajoutée, elle met place un système de Management de la Qualité selon la norme ISO 9001.


2000

Dans un contexte de restructuration de la branche laitière suisse les 2 frères opèrent une véritable réorientation d'activité. Ils décident de se concentrer uniquement sur les produits laitiers régionaux et d’abandonner la fabrication des laits en poudre.
Ils investissent sur un nouveau site de production à Vuisternens-en-Ogoz. Ils installent un équipement à la pointe du progrès permettant une transformation  du lait fonctionnel et moderne en produits laitiers frais, crèmes, laits pasteurisés etc… Le siège de la société et son administration sont conservés à Sorens. L’usine de Sorens est vendue au groupe Mapei.


2005

C’est le retour aux origines fromagères. MILCO commence à produire une nouvelle gamme de fromages à pâte dure et mi-dure (notamment Le Poya et L’Armailli de Gruyère) dont la matière première est issue de la Gruyère, du Pays de Fribourg et de sa zone de Montagne.
Elle se dote d'un atelier de fromagerie moderne sur son site de Vuisternens-en-Ogoz qui lui permet également de développer la fabrication du fromage à raclette (Le Corbier).


2012

MILCO complète son outil de fabrication par une augmentation de ses capacités de caves à fromages permettant d'affiner ses différentes spécialités. Elle commence aussi à exporter vers l'Allemagne, la Belgique, la Russie et notamment la France où ses fromages rencontrent un beau succès. La distinction "Saveur de l'Année 2012" décernée au Poya par un Jury de consommateurs français en témoigne.
Accordant toujours plus d'importance à la satisfaction de ses clients, elle met en place la certification FSSC 22000, orientée sécurité alimentaire, qui est l'aboutissement logique de sa passion pour la qualité.


2013

Dans le but de trouver des synergies et des complémentarités d'activités la société ouvre son capital à la famille Stucky.


2015

Pour répondre encore mieux au développement réjouissant des produits régionaux et de proximité, MILCO renforce son activité de produits laitiers frais en investissant dans l'extension de son atelier yogourts sur son site de Vuisternens-en-Ogoz.
Au World Cheese Awards 2015 elle reçoit plusieurs médailles d'or pour ses fromages dont une médaille super Gold pour Le Poya.


2016

MILCO compte 60 ans d'activité. La société familiale continue d'être passionnée par son métier.

Armand Ropraz, le fondateur de Milco
  • Desire Ropraz, le fondateur de Milco
  • ancienne usine Milco
  • usine Milco entre 1960 et 1980
  • nouvelle usine Milco
Mentions & Crédits